Comment couper le saumon pour le maki ?

saumon découpé

Le saumon fait partie des principaux composants du maki, la populaire spécialité culinaire du Japon. On peut retrouver ce poisson prêt à être cuisiné chez le poissonnier. Mais sûrement en déboursant beaucoup plus d’argent que si on l’achetait en entier et on le travaillait à la maison. Certes, le travailler soi-même n’est pas chose aisée. Mais, en lisant cet article, vous y arriverez facilement et rapidement. 

Qu’est-ce qu’un Maki ?

Le maki, dont la dénomination complète est makizushi ou maki sushi, est l’une des spécialités culinaires du Japon. Il est composé de riz et de plusieurs autres ingrédients, le tout enveloppé d’une feuille d’algue séchée consommable. Cette feuille compose tous les suhis bien roulés. Les aliments qui le composent essentiellement sont entre autres les légumes et le poisson frais ou cru. Les principaux ingrédients qui interviennent dans sa réalisation sont le riz rond blanc, le saumon ou thon frais et cru, de l’avocat, du concombre, etc. Pour sa préparation, il faut de l’huile de sésame et des feuilles d’algues nori séchées.

De quoi aurez-vous besoin pour découper le saumon?  

Pour le découpage de votre saumon, il vous faudra tout d’abord un plan de travail propre pour effectuer votre tâche. Ensuite, vous devez  disposer d’une planche à découper, d’un couteau pour découper la tête et la queue du poisson, d’une paire de ciseaux assez solide, d’une grosse pince à épiler. Il vous faudra  également un torchon humide et un couteau bien aiguisé. Le torchon vous permettra d’améliorer l’accroche au saumon et facilitera par conséquent sa préparation. Quant au couteau, il en existe de bien spécifique pour le saumon. 

Quelles sont les étapes du découpage de votre saumon ? 

La première étape consistera à découper la tête et la queue du poisson. Pour ce faire : 

  • Il faut poser sur votre planche à découper votre torchon humide puis y déposer votre poisson. Commencez ensuite par enlever la tête. À l’aide d’un couteau à dent, découper derrière les ouïes.
  • Faites de même pour la queue quand vous finirez avec la tête. La partie à couper est celle où l’os de la queue s’arrête et où les arêtes commencent. 

La deuxième étape consistera à mettre les arêtes d’un côté et le filet d’un autre côté. 

  • À ce niveau, vous devez privilégier un couteau très aiguisé et une lame longue et fine. Celle-ci permet de mieux maîtriser la coupe. L’objectif ici, est de débarrasser le poisson de ses arêtes puis obtenir un filet. S’il le faut, servez-vous de vos doigts pour dégager les arêtes.
  • Chose faite pour le premier côté, utilisez maintenant votre ciseau pour couper la partie comprise entre le ventre et la queue. Faites cela en contournant délicatement la nageoire anale. Débarrassez-vous à ce niveau également des dernières arêtes de la queue à l’aide de votre couteau.
  • Retournez votre poisson puis répétez la même opération pour le second côté. Vous obtiendrez à la fin deux filets.

La troisième et dernière étape consistera à enlever la peau. 

  • À l’aide de votre couteau suffisamment aiguisé, découpez la partie la plus proche de la peau. Dans le cas où la peau glisse de trop, couvrez là de sel. Ensuite, débarrassez-vous des dernières arêtes, car quelques-unes resteront quand même malgré tout. 
  • Avec vos doigts bien lavés, repérez les dernières arêtes qui traînent et servez-vous de votre grosse pince à épiler pour les retirer.

Votre saumon est maintenant prêt pour la cuisson.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *