Comment bien rouler son sushi ?

sushi roulé

Le sushi est préparé de plusieurs manières, mais personne ne pourra contredire le fait que le rouleau de sushi est la forme la plus répandue au monde. En effet, le mélange d’ingrédients utilisés pour rouler le sushi est pratiquement illimité. De plus, lors de la préparation, malgré l’utilisation d’un kit sushi, plusieurs personnes rencontrent des difficultés pour bien rouler leur sushi. Alors si vous êtes dans le cas, cet article est pour vous.

Les étapes pour réussir un rouleau de sushi

La base de la préparation d’un rouleau de sushi est de disposer d’une feuille de nori. En effet, ces feuilles sont connues pour leur douceur et pour leur côté rude. Alors pour la préparation vous disposez la feuille de telle sorte que la partie rugueuse soit mise en dessus. Ensuite, vous mettez sur la feuille une boule de riz à sushi. Vous devriez veiller à ce que le riz soit étalé sur toute la surface de la feuille et à parts égales, mais veillez à laisser tout au moins trois centimètres de feuille de nori sur le bout le plus éloigné de vous. Après ça, vous disposez sur le riz les ingrédients nécessaires que vous auriez choisis pour la garniture. Vous devriez laisser entre chaque ingrédient un petit espace.

Enfin, vous gardez le bord du tapis sur lequel est étalée la feuille de nori et vous commencez à rouler. Il faut s’assurer que les ingrédients ne se déplacent et que le riz reste ne se décolle. Continuez à rouler le sushi en glissant la partie avant du nori dans le rouleau et vous serrez au fur et à mesure que vous roulez. Pour s’assurer que le sushi à la forme voulue il faut rouler très délicatement. Notifions aussi que le tapis à sushi et la feuille de nori peuvent être trouvés dans les magasins asiatiques. Mais si vous avez la paresse de vous déplacer dans un magasin pour effectuer les achats, il est possible de passer les commandes en ligne (internet).

Origine du sushi

Plusieurs personnes pensent que le sushi est d’origine japonaise alors qu’en réalité cette nourriture a vu le jour en Chine des siècles avant l’avènement de Jésus-Christ. Quand on parle de sushi, on pense directement à la conservation du poisson qu’on laisse fermenté dans le riz cuit à l’émanation et qu’on range dans des pots depuis des mois. Ce sont les moisissures produites par le riz qui servaient de ferment pour conserver le poisson. En voulant donc consommer, on jette le riz et on lave correctement le poisson. Au fil des années, cette habitude de conservation du poisson est devenue tout autre, car les habitudes alimentaires ont changé en Chine. Cette coutume chinoise a donc été reprise par le Japon avant l’arrivée de Gengis Khan. Depuis tout ce temps et jusqu’à présent cette coutume a perduré et a pris une nouvelle forme qu’on appelle communément aujourd’hui le sushi. La plupart du temps quand on parle de sushi certaines personnes pensent directement au poisson cru alors que ce n’est pas le cas. En réalité, le sushi signifie le riz vinaigré. On comprend donc par là que l’aliment de base du sushi est le riz vinaigré complété avec du poisson ou des fruits de mer.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *